top of page
Rechercher
  • nch4128

L'immunité, c'est maintenant que l'on s'en occupe

L’hiver arrive et avec cela les virus et la baisse de l’immunité naturelle. Pour éviter cette baisse différentes choses sont possibles

Sur le plan alimentaire, prendre soin de son microbiote en diminuant les aliments qui engendrent une inflammation intestinale sont primordiale. L’inflammation intestinale lié aux déséquilibre acido-basique va diminuer l’immunité naturelle.

La production de sérotonine diminue entre l’automne et l’hiver, et occasionne pour certaines personnes la survenue d’un syndrome dépressif, de la fatigue et du stress. L’envie de sucre, particulièrement en fin de journée et en soirée reflète ce manque de sérotonine.

Améliorer son hygiène de vie par une alimentation saine et diverse :


Privilégier les sucres lents, les aliments dits à indice glycériques bas

La vitamine A présente dans les carottes, le potiron ou encore les épinards.

La vitamine C que l’on trouve dans les fruits et les légumes.

La vitamine E est naturellement présente dans l’alimentation, comme dans les graines de tournesol ou des huiles végétales.

Pour la vitamine D, c’est plus difficile car elle a besoin de l’action du soleil sur notre organisme pour être suffisamment produite. L’hiver est donc la période où nous sommes en baisse de vitamine D, nous avons besoin de la prendre en complément Vitamine D3 sous forme huileuse 500UI/ jour pour les enfants à 4000 UI/jour pour les personnes âgées en cure d’un mois à renouveler régulièrement durant l’hiver

Le sélénium se trouve dans l’emmental, le jambon cuit ou les champignons de Paris. Le zinc est présent dans les fruits de mer, volaille fromage. Pour le sélénium et le zinc, il est souvent nécessaire de faire une cure de complément en début d’automne pour ne pas être en manque ensuite.

Dormez 7 à 8 heures par nuit,

La pratique régulière d’une activité physique, par exemple la marche à raison de 30 minutes par jour. Il faut trouver un juste équilibre entre un sport trop calme pour nous et du sport intensif qui aura alors l’effet inverse et épuisera notre organisme.

Les huiles essentielles de ravintsara, d’arbre à thé, de thym à linalol et d’eucalyptus radié sont d’excellents antiviraux et immunostimulants. On peut les prendre en sticks d’inhalation ou en diffusion dans la pièce sans soucis et pour toute la famille.

On peut également si nécessaire prendre du pollen, de la gelée royale et/ou de l’échinacée qui viendront soutenir durant l’hiver si les bonnes habitudes hivernales n’ont pas suffit à vous maintenir en bonne santé. A prendre dès qu’une fatigue importante ou que la gorge commence à gratter ou que la goutte au nez apparaît. Une séance en naturopathie holistique alliant les huiles essentielles des conseils plus personnalisés et la stimulation de point d’acupuncture pourront soutenir efficacement votre organisme sur cette période.

Un bon hiver à tous


18 vues0 commentaire

Comments


bottom of page